Après deux ans: toutes les nouvelles que vous voulez!

Deux ans… C’est fou comme le temps passe, tel une flèche! Il y a un soupir, nous étions en juin 2014 et nous nous embarquions, ma mère, mon amoureux et moi, à destination de Bangkok où j’allais recevoir 300 millions de cellules souches qui seraient propulsées dans mes veines, ma moelle épinière et mes yeux, avec l’espoir de pouvoir permettre à mes nerfs optiques de se développer et de me permettre ainsi d’augmenter ma vision. Le dernier article que j’ai publié ici, à la veille de mon départ de Bangkok, donnait les résultats de ce formidable périple, mais il restait encore un an (durée de l’effet des cellules souches) pour amener, peut-être, des résultats encore plus probants.

Cette question «Comment a été ton traitement à Bangkok?», on me l’a posé un nombre incalculable de fois et avec raison, car ce genre d’expérience est totalement imprévisible, car chaque système réagit à sa manière propre. Et puis, il s’agit d’une technologie révolutionnaire et l’on est toujours curieux de constater ce les résultats observés chez des gens qui peuvent en témoigner. Aussi, ce que j’ai reçu en quantité, et j’ose espérer que vous me pardonnerez si je n’ai pas répondu personnellement à toutes vos questions, ce sont des messages via toutes les plateformes, en provenance de parents, de grands-parents, de proches de gens ayant une déficience visuelle semblable à la mienne ou quelque peu différente, mais le cri du coeur était le même: «Penses-tu que cela pourrait marcher pour mon fils/ma fille/etc.?»

À la question «Est-ce que cela pourrait marcher?», je répondrai que malheureusement, je n’ai pas la réponse, car chaque organisme réagit d’une façon unique. Ce que j’ai toutefois appris là-bas est la chose suivante: les cellules souches sont beaucoup mieux stimulées par une personne en croissance. C’est la raison pour laquelle on voyait une grande majorité de très jeunes enfants suivre le même traitement que moi et dans certains cas, on commençait déjà à observer certains bénéfices sur place, durant leur séjour à Bangkok. Par contre, même si la croissance favorise l’efficacité du traitement, cela ne veut pas dire qu’il ne peut pas fonctionner sur toute autre personne. La preuve: un monsieur de 65 ans y était pour tenter de soigner un glaucome et au bout de quelques semaines, sa vision était un peu moins floue, nous expliquait-il.

L’autre facteur, mis à part mon âge adulte, qui aurait pu jouer en ma défaveur, est que ma jambe gauche étant beaucoup plus faible et fragile que tout le reste chez moi, allait peut-être hériter de toute la vaillance de mes bons petits soldats qu’on voulait voir travailler pour mes yeux. De plus, mon facteur d’inflammabilité (une mesure détectée à l’aide de tests sanguins) étant relativement plus élevé que la moyenne à cause de cette fragilité de ma jambe, c’était un autre point qui pouvait diminuer l’efficacité de mon traitement. Mais rien pour l’empêcher de fonctionner toutefois; alors, les spécialistes demeuraient optimistes, tout autant que moi d’ailleurs.

Et maintenant: quels sont mes résultats, deux ans plus tard? Si je n’étais pas allée consulter l’optométriste afin de passer des tests visuels bien précis pour nous donner des mesures exactes, j’aurais été tentée de vous répondre qu’il n’y avait que de très petits résultats. Déjà là-bas, nous avions constaté que mes yeux bougeaient moins tout seuls et que j’arrivais un peu mieux à les diriger moi-même, mais c’était le résultat qui avait le plus attiré mon attention. Par contre, après avoir passé les divers examens de la vue, et puisque j’ai consulté le même optométriste qu’en 2011 et que les appareils utilisés pour effectuer ces tests étaient aussi les mêmes d’une fois à l’autre, j’ai eu le bonheur d’apprendre quelques bonnes nouvelles: mon champ visuel a gagné une quinzaine de degrés par rapport à 2011 (45 au lieu de 30 degrés) et, sur un panneau où chaque ligne est écrite avec des caractères toujours plus petits au fur et à mesure que l’on avance dans la lecture, j’ai réussi à lire deux lignes de plus qu’en 2011, donc deux lignes écrites en plus petit que ce que j’aurais pu lire auparavant.

Mais ce qui est absolument extraordinaire, c’est que grâce à ces résultats, si petits soient-ils en apparence, je pourrai avoir accès à de nouvelles lunettes électroniques (lunettes munies d’une caméra et d’un dispositif qui permet d’agrandir l’information et de s’ajuster automatiquement en fonction de la distance par rapport à l’objet regardé). La beauté de tout ceci, c’est que grâce au traitement reçu à Bangkok, j’ai pu aller chercher le meilleur de ma vision et ce maximum obtenu m’ouvre à présent la porte vers ces nouvelles lunettes, qui auraient peut-être été plus difficiles à utiliser si je n’avais pas eu cette amélioration, étant donné qu’il faut pouvoir fixer l’endroit à l’intérieur de la lunette où l’image est agrandie. Je vous reparlerai plus en détails de ce nouvel appareil, dont j’ai pu faire l’essai en février dernier, lors d’un prochain article.

Pour l’instant, si l’on me demande si le jeu en vaut la chandelle, eh bien, voici: je ne déconseillerai jamais à quiconque de vouloir tenter ce genre d’expérience. Le seul conseil que je donnerai est celui-ci: si vous tentez un traitement, quel qu’il soit, dites-vous que vous faites tout votre possible en essayant un nouveau traitement et que, qu’importe le résultat, vous aurez réussi à l’obtenir, même s’il n’est peut-être pas à la hauteur de vos attentes. Vous n’aurez jamais le regret de n’avoir pas essayé, et ça, c’est précieux… L’espoir est permis en tout temps et en tout lieu; il faut juste se préparer à être heureux de recevoir aussi bien une petite goutte de joie qu’un océan de bonheur.

J’espère avoir bien répondu aux questions concernant mon traitement à Bangkok. J’aurais peut-être pu revenir avant, mais je préférais avoir des résultats concrets à vous offrir plutôt que de simples impressions.

Je vous reviens bientôt avec d’autres belles nouvelles!

Commentaires sur ce billet

  1. Carole says:

    Je suis très contente pour toi il faut rester positive

    • Un gros merci Carole! C’est super gentil! 🙂

  2. Isabelle Lachance says:

    Bonjour Katia! Je suis allé avec ma mère tout de suite après toi peut être que tu t’en souviens!;) Maere et moi avions communiqué avec toi! J’ai une question et je sais quelle semblera plutôt bizarre!!

    Après les injections de cellules lors de notre retour il est impériale de suivre leur protocole à la lettre tout ce qui touche à la réhabilitation et à l’alimentation! J’aimerais savoir et surtout que tu sois très très honnête avec moi! As tu suivi leur protocole à 100%?? Les seuls que j’ai vu avoir d’excellents résultats l’ont fait mais ces mêmes personnes y sont allés plus d’une fois avant de réaliser que ce sont les choses les plus importantes! En tant que québécois je sais que c’est notre plus grande faiblesse de suivre un protocole très serrée alors je me demandais si tu avais eu que peu de changement est ce que c’est à cause de ça ou tu as tout fais à la lettre!!

    Je te pose la question sans jugement crois moi!! C’est juste que ma mère voudrait bien y retourner car elle n’a pas eu de gros résultats mais je sais aussi quelle n’a suivi absolument rien du protocole à suivre alors je ne pense pas que ce soit une bonne idée tant qu’elle n’est pas prête à faire ce qu’il faut par la suite!

    Dis moi c’est quoi ton histoire complète!! 😉

    Merci beaucoup pour ton soutien et ton honnêteté!!

    Bonne nuit!!

    Isabelle xx

    • Chère Isabelle, comme ma réponse sera longue, je te propose de te retrouver sur Facebook. 🙂 Si cela te convient, bien entendu. 🙂

  3. francoise says:

    très heureuse pour toi et que tu est avec nous merci a toixxx

  4. Rhéo Galipeau says:

    Je suis très content pout toi car je craignais que à cause de ta jambe tu n’aurais pas de résultats WoW Bravo pour ta détermination et oui je suis soucieux de savoir ce que les lunettes eyesight vont te procurer. Ayant un fils aveugle je suis toujours anxieux de découvrir de nouveaux horizons. Mon fils a la maladie d’Alstom et il est complètement non voyant alors je crains que un tel traitement pourrait être inutile dans son cas comme les lunettes dont tu faisais mention . Tu dois être voyant un peu pour pouvoir les utiliser. Merci pour tes commentaires au sujet des cellules souche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


bottes_cowboys